Mon compte
Mot de passe oublié ?
Créer mon compte


Forum






Interview du 28 octobre 2010 de la FFSA de Georges Guebey, Team Manager de GPC Motorsport - Motul - BR

Team GPC Motorsport - Motul - Business Raisonné : "La victoire de toute l’équipe..."


© clement-dub.com
A 47 ans, Georges Guebey est un homme heureux. Connu pour son métier de transporteur à Saint Pierre en Faucigny en Haute-Savoie, il est en fait "multi activités dans le monde des affaires". Aux côtés de Patrick Barbier, il assure la destinée de l\'équipe GPC Motorsport - Motul. Malgré un Critérium des Cévennes difficile, son équipe a décroché son deuxième titre consécutif de Champion de France Team...

 

Ce titre a-t-il été difficile à conquérir ?
« On a pris tout de suite la tête du Championnat avec des pilotes et des autos fiables : ce fut donc un peu plus facile que l’année dernière face à une concurrence qui a joué de malchance. En 2009, il avait vraiment fallu attendre la toute dernière spéciale pour connaitre le résultat final ! Là, on gagne plus largement, avant même la dernière épreuve au Var. »

Quel a été le moment fort de la saison ?
« Des moments forts, il y en a tout le temps. Mais je reteindrai celui qui a déterminé la saison : la victoire de Cédric (Robert) à Lyon. Ce résultat a été déterminant pour la suite, celui qui enclenche un peu tout le reste. Quand Clément (Dub) réalise le meilleur temps des S2000 dans les deux dernières spéciales du Rouergue, ce sont des moments forts également... »

Est-ce une satisfaction d’un point de vue personnel ?
« C’est avant tout la victoire de toute l’équipe, à tous les niveaux. Ca va du cuisinier à la secrétaire, des gens qui nous aident aux partenaires, ca fait du bien à tout le monde. C’est une façon de remercier aussi tous ceux qui nous ont fait confiance. »

Vous prévoyez une grande fête au Var ?
« Maintenant nous avons deux autres objectifs : amener Cédric au titre Pilotes et Clément sur le podium du Trophée BFGoodrich. C’est loin d’être gagné mais on va tout faire pour aborder cette dernière épreuve dans les meilleures conditions possibles. Si on arrive à remplir nos objectifs, il y aura une grande fête, c’est sûr… »