Mon compte
Mot de passe oublié ?
Créer mon compte


Forum






SportMag du 27 octobre 2010 : Les Cévennes n'ont pas gâté Clément Dub

Les Cévennes n’ont pas gâté Clément Dub

 

Le pilote de l’équipe GPC Motorsport-Motul-Business Raisonné n’a pas été en réussite lors du 53e Critérium des Cévennes, avant dernière manche du championnat de France des Rallyes. Vendredi dernier, alors qu’il attaquait l’ES5 pied au plancher, sa mécanique l’a trahi, le contraignant à l’abandon.



© AIRMIL
Engagés sur Fiat Grande Punto Super 2000, Clément Dub et Pierre Mazoyer signaient le premier soir un temps perfectible dans l’ES1 courue entre Ferrière-Les-Verreries et Pompignan. Une spéciale rapide et bosselée qui ne laissait que peu de chance à l’approximation. Clément Dub, estimant être parti sur un « rythme trop sécuritaire » ne se satisfaisait pas de ce temps trop moyen. Le pilote de 25 ans se hissait alors à une pâle 12e place. « La mise en route a été difficile », estimait Patrick Barbier, manager technique du Team GPC Motorsport.


Le départ de l’ES2 (Le Vigan-Pommiers) fut également très poussif, la faute à des réglages imparfaits. « Nous avons fait le mauvais choix concernant le niveau de pression des pneus. Ils ont trop chauffé », explique Clément Dub. Le pilote a également expliqué avoir été perturbé par sa boîte de vitesse « trop dure ». Une contrariété l’empêchant de se concentrer à 100% sur sa conduite. Il faudra attendre le tracé Le Luc-Alzon 1 (ES4) pour que l’équipage de GPC Motorsport-Motul- Business Raisonné entre enfin dans la course et signe un honorable 7e temps.

Un retour aux affaires qui laissait présager de belles choses au départ de l’ES5. Malheureusement une pierre à l’intérieur d’un virage sanctionna l’équipage immédiatement. Amortisseur cassé. Clément Dub et Pierre Mazoyer furent contraints à l’abandon à seulement 5 km du départ du Vigan-Pommiers. Rageant. Une mésaventure obligeant le duo à renoncer au classement BF Goodrich, objectif fixé au départ du Rallye.

Clément Dub et Pierre Mazoyer décidèrent de finir le Critérium des Cévennes en catégorie super rallye. Signant un temps correct dans l’ES8 (Col de Rédares-Lasalle 1), puis un 6e temps dans la longue Torgueille-Notre-Dame-de-la-Rouvière 1, les deux camarades se plaignaient des conditions météo. « Nous n’avons pas très bien roulé et nous avons perdu beaucoup de temps dans le brouillard», attestait Clément Dub, classé très loin des autres S2000.

Dans l’ES10 Clément Dub signait un bon temps. Il réalisait même un 3e temps scratch dans la dernière spéciale de 42 km, à 1’10’’10 du vainqueur Bryan Bouffier. Une dernière spéciale très prometteuse pour la fin de la saison, et qui montre la force de détermination du pilote malgré la casse mécanique. Une ultime course qui s’est avérée décisive pour son coéquipier Cédric Robert. Celui-ci étant victime d’une crevaison alors qu’il était bien parti pour inscrire pour la première fois de sa carrière son nom au palmarès du Critérium des Cévennes.

Clément Dub et Pierre Mazoyer perdent une place au BF Goodrich et sont désormais 5e (20 points) au classement provisoire, derrière Emmanuel Guigou (25 points), Ludovic Gal (24), Julien Maurin et Marc Amourette (ex-æquo à 22 points). L’équipage de GPC Motorsport-Motul-Business Raisonné sera présent au Rallye du Var pour disputer la dernière manche du Championnat de France des Rallyes. Cédric Robert, désormais à égalité de point avec Bryan Bouffier, jouera la gagne pour le titre de Champion de France des pilotes. Le duo Dub/Mazoyer tentera de décrocher un podium au Trophée BF Goodrich.

Victor Guilloteau




Télécharger :
pdf Article au format PDF  pdf